8 mars 2021

L’ancien champion de Karaté Christophe Pinna convoqué par la police après avoir voulu créer une « milice » suite à l’attentat de Nice.

L’ancien champion de karaté, Christophe Pinna avait ouvert un groupe Facebook et avait appelé à la constitution d’une « milice » suite à l’attaque au couteau qui a fait trois morts le 29 octobre dernier.

Christophe Pinna, le multiple champion du monde de karaté a été convoqué par les forces de l’ordre ce lundi après avoir ouvert un groupe Facebook intitulé « Aux Armes Citoyens », appelant à la création d’une « milice » comme le révèle Nice-Matin.

L’ancien prof de la Star Academy a été auditionné durant « plusieurs heures » mais n’a fait l’objet d’aucune poursuite à ce jour.

Suite à l’attentat de la basilique Notre Dame de Nice du 29 octobre, Christophe Pinna écrivait : »C’est interdit d’appeler aux armes sur Facebook, je désobéis parce que c’est un devoir. Je suis citoyen et résistant. Groupons-nous, organisons notre propre milice pour défendre nos enfants. Trop c’est trop, pleurer, mettre des bougies, écrire même pas peur… ne sert à plus rien. Quand l’Etat à qui nous versons des impôts n’est plus capable d’assurer notre sécurité, il faut l’assurer soi-même.« 

Le groupe Facebook a recueilli plus de 15.000 abonnements mais a depuis été supprimé. Selon un proche du sportif, son message a été « mal compris, ce n’est pas de l’incitation à la haine. C’était une réaction épidermique parce qu’il avait mal pour sa ville« .