17 septembre 2021

Covid-19 : La violence de la deuxième vague oblige Emmanuel Macron à de nouvelles restrictions

Alors que deux conseils de défense vont se dérouler mardi et mercredi, un durcissement des mesures pour lutter contre la deuxième vague du virus est attendu.

52.000 nouveaux cas ont été enregistrés dimanche après 45.000 la veille, l’accélération de l’épidémie oblige le président de la République a prendre de nouvelles mesures. Cet après-midi, le Premier ministre Jean Castex recevra l’ensemble des forces politiques du pays puis les partenaires sociaux pour les consulter. 

Comme le relate Les Echos, les nouvelles mesures restrictives à l’étude vont d’une plage horaire plus large pour le couvre-feu (actuellement de 21 heures à 6 heures dans les zones concernées) à la mise en place de confinements localisés ou partiels. Un recours systématique au télétravail est également dans les tuyaux.

Selon le quotidien français, La ligne de crête d’Emmanuel Macron est particulièrement étroite. D’un côté, les spécialistes de la santé poussent à des mesures drastiques pour contrer la résurgence de l’épidémie et multiplient les messages d’alerte même si, dans les hôpitaux, les malades sont mieux pris en charge. De l’autre, les milieux économiques sont beaucoup plus réticents. « Si on revient à un confinement comme en mars, on risque l’écroulement de l’économie », a alerté le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bezieux, à la sortie du sommet social organisé à Matignon.