18 septembre 2021

Besançon : Jeune fille bosniaque tondue, Gérald Darmanin annonce l’expulsion de cinq membres de la famille

Une adolescente musulmane avait été tondue et frappée car elle voulait se marier avec un chrétien.

Cette affaire, survenue en août, avait soulevé une vive émotion en France et à l’étranger, rappelant le sort de milliers de femmes tondues à la Libération pour avoir entretenu une liaison avec un soldat allemand sous l’Occupation.

Comme le relate 20 Minutes, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce samedi dans un communiqué l’expulsion vers Sarajevo de cinq membres de la famille. Les parents avaient été interpellés vendredi soir dès la fin de leur procès, qui s’est achevé par leur condamnation à un an de prison dont quatre mois de sursis, assorti d’une interdiction du territoire français. Ils avaient ensuite été placés au centre de rétention administrative de Metz avant d’être conduits ce samedi à Nancy pour rallier Sarajevo. Il s’agit des parents de la jeune fille et de leurs trois enfants.

L’oncle et la tante de la jeune fille ont été condamnés à la même peine, ils ont reconnu pour leur part une ou deux claques, tout au plus. Cependant, ils bénéficient du statut de réfugié. La jeune fille âgée de 17 ans sera, elle, « prise en charge par l’aide sociale à l’enfance et obtiendra à sa majorité un titre de séjour ».