18 septembre 2021

Roland-Garros : Le parquet ouvre une enquête après des soupçons de match truqué

Ce mardi, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « corruption sportive » et « escroquerie en bande organisée » visant un match double féminin à Roland-Garros.

Alors que la compétition est toujours en cours, un match de double féminin joué lors du premier tour le 30 septembre pose quelques questions. A-elle point qu’une enquête soit ouverte par le parquet de Paris pour « escroquerie en bande organisée » et pour « corruption sportive active et passive ».

Ce match opposant les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria Tir, à la Russe Yana Sizikova et l’Américaine Madison Brengle. Les Roumaines avaient remporté le match en deux sets (7-6, 6-4).

Les soupçons sont portés sur le cinquième jeu du second set. Des centaines de milliers d’euros ont été misées chez plusieurs opérateurs de paris sportifs dans différents pays. Le ou les parieurs ont misé sur la victoire du jeu par les Roumaines. Et c’est à ce moment-là que Yana Sizikova a eu beaucoup de mal à servir, enchaînant des doubles fautes, puis offrant le break à ses adversaires en l’espace de deux minutes.

Seule la joueuse russe serait concernée par ces soupçons. Les sommes misées atteignent plusieurs centaines de milliers d’euros selon L’Équipe.